L'ONEM en trois mots


> un espace de travail transversal
  • L'ONEM, c'est un projet vraiment fou, celui d'offrir un espace de travail transversal et ouvert à tous les naturalistes, chercheurs, gestionnaires de l'environnement, élus et habitants de l'espace méditerranéen pour faire avancer et diffuser les connaissances sur la nature méditerranéenne en particulier.
> un réseau porté par les méditerranéens
  • Le réseau est créé et animé par de simples citoyens qui habitent le domaine méditerranéen français et qui s'engagent collectivement pour faire de la nature méditerranéenne un centre d'intérêt à part entière.

> une nouvelle structure, pourquoi ?
  • Ce projet d'Observatoire a souvent été évoqué par les institutions régionales (Région PACA, Région LR, DIREN des 2 côtés) mais n'a jamais abouti pour des causes structurelles et politiques. D'autre part, les associations, de par leurs activités thématiques (oiseaux, zones humides, paysages, etc.) et leur ancrage territorial (local, départemental, etc.) sont peu adaptées pour travailler sur des problématiques transversales et à grande échelle. Nous constatons aussi que le monde associatif campe souvent sur des positions protectionnistes hostiles à tout travail coopératif.

> 20 départements français concernés
  • De la frontière espagnole à la frontière italienne, en passant par le Lot, la Drôme ou la Corse, ce sont une 20aine de départements français qui baignent sous un climat et des influences méditerranéennes.

> plaidoyer pour une spécificité méditerranéenne
  • L'ONEM, c'est l'occasion de réunir un grand nombre de collaborateurs d'horizons variés, de façon à créer une démarche nouvelle de travail coopératif... dans la perspective d'une meilleure prise en compte des spécificités méditerranéennes à l'échelle locale, régionale et nationale.

> des bénéfices partagés par tout le monde
  • une méthodologie de travail commune, étendue à l’ensemble de l'aire méditerranéenne
  • une meilleure définition et caractérisation de ce que représente « la méditerranéité »
  • la centralisation, la diffusion de connaissances scientifiques mises à jour et vulgarisées
  • un espace commun pour participer à des enquêtes collectives, échanger, s’informer, proposer
  • un accès libre aux recherches les plus récentes, à des références bibliographiques inédites
  • une revue attractive, des outils coopératifs disponibles sur une plateforme internet vivante

> une démarche innovante permettant de contribuer à
  • la promotion d’une culture naturaliste basée sur l’échange, la coopération, la pluridisciplinarité, la transversalité et la transposabilité des idées et des actions.
  • appliquer une éthique de respect des personnes, à la pratique de l’intelligence collective
  • des outils de référence permettant de travailler à grande échelle
  • la disparition des barrières corporatistes, géographiques et culturelles
  • rendre l’ensemble des travaux accessible au grand public et aux collectivités

> pour en savoir plus

Pour toute information, n'hésitez pas à nous envoyer un message : Contacter le réseau































































































































robe femme nouvelle collection

Il n'y a pas de commentaire sur cette page. [Afficher commentaires/formulaire]