Projet de création de la réserve naturelle nationale des marais du Vigueirat


Information sur cette consultation


Le réseau de l'ONEM a été saisi par la préfecture des Bouches du Rhône du dossier de création de la réserve naturelle nationale du Vigueirat en Arles dont je vous copie colle l'essentiel du courrier en date du 19 janvier dernier :

DIRECTION DES COLLECTIVITÉS LOCALES ET DU DÉVELOPPEMENT DURABLE
BUREAU DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L'URBANISME

Objet : Projet de création de la réserve naturelle nationale du Vigueirat en Arles.
Ref. : Code de l'Environnement - Articles R332-1 et R332-2.

En application de l'article R332-1 du code de l'Environnement, le Ministre de l'Ecologie, de l'Energie, du Développement Durable et de la Mer, m'a chargé d'engager les procédures de consultation et d'enquête publique nécessaires à l'instruction du projet de création de la réserve naturelle nationale du Vigueirat en Arles.

En vertu de l'article R332-2 du même code, je vous prie de me faire connaître votre avis sur ce dossier, étant précisé que sans réponse de votre part dans un délai de trois mois à compter de la réception de la présente, votre avis sera réputé favorable.



La réponse du réseau de l'ONEM


Lors du dernier conseil du réseau, il a été décidé ce qui suit pour ce dossier :

- Soumettre la consultation de la préfecture des Bouches du Rhône au réseau par une page sur le portail avec les pièces jointes du dossier jusqu'au 7 avril 2010

- Faire une synthèse des réponses à communiquer à la préfecture des Bouches du Rhône pour le 10 avril 2010

Vous pouvez réagir et noter vos réflexions : dans le dernier paragraphe de cette page
ou envoyer un message électronique sur l'adresse de contact du réseau :
Contact


Télécharger les fichiers de cette consultation


introduction.zip *
projet partie 1.zip *
projet partie 2.zip *
etude scientifique.zip *
incidences.zip *
decret.zip *
annexes.zip *

Les remarques du réseau sur ce dossier


Noter ci dessous vos remarques : (double-cliquer sur la page pour la modifier ou lien Editer cette page, puis bouton Sauver)
- 18 -

Extrait du dossier


"
Présentation du projet de réserve naturelle nationale des Marais du Vigueirat
1.2.1.4 Un patrimoine naturel soumis à des menaces extérieures
Certains éléments extérieurs pourraient menacer l’équilibre écologique du site :
- La gestion hydraulique est dépendante, pour son alimentation et son drainage, des canaux
situés de part et d'autre du domaine : canal du Vigueirat et canal d'Arles-à-Bouc (voir II.3.1).
Ces canaux ont un débit contrôlé par des organismes indépendants du domaine (Grand Port
Maritime de Marseille, Voies Navigables de France). Tout changement du régime hydraulique
des canaux pourrait fragiliser la maîtrise de l'eau sur le site et ainsi remettre en cause les choix
de gestion.
- L’intégrité biologique peut être mise en cause par la contamination des eaux d’irrigation par
des polluants, comme les PCB (Polychlorobiphényl) ayant entraîné l’interdiction par arrêté
préfectoral de la pêche à des fins de consommation et de vente, sur les canaux permettant
d’irriguer le site. Cette pollution n’est pas maîtrisée par les gestionnaires des Marais du Vigueirat.
- Les espèces envahissantes animales et végétales constituent une menace croissante pour les
milieux, la faune et la flore du site. La progression des plantes envahissantes telles que les Jussies
ainsi que le Séneçon en arbre est actuellement réduite sur le site grâce à une lutte régulière.
Toutefois, la germination de la Jussie découverte en 2007 sur le site, pourrait constituer une
menace pour l’équilibre écologique des Marais du Vigueirat. La situation dans les canaux et les
marais environnants s’est aussi très fortement aggravée depuis quelques années. La densité des
plantes envahissantes dans les marais environnants a un impact notable et continu sur le site
par dissémination des graines (Séneçon et Jussies) ou des propagules (Jussies). L’explosion des
populations d’Ecrevisse de Louisiane sur le site a des conséquences encore non mesurées sur la
faune aquatique en particulier sur des espèces protégées : Cistude d’Europe (jeunes),
amphibiens dont Rainette méridionale, libellules (larves), etc. Cet impact peut être direct
(prédation) ou indirect (modification des habitats et de la chaîne alimentaire).
- Le site est régulièrement survolé par des paramoteurs, ULM et autres aéronefs, qui provoquent
des dérangements importants de l’avifaune remettant en cause son rôle pour l’accueil et la
tranquillité des oiseaux. Aujourd’hui le gestionnaire est confronté à des difficultés de maîtrise de
ces survols. Le statut de réserve naturelle nationale permettrait de réglementer le survol du site
et de donner au gestionnaire un outil législatif pour contrôler ces pratiques.
- Des incendies à répétition sont allumés sur les bordures du site et nuisent à ses ripisylves et ses
roselières.
- Le braconnage est une menace réelle comme l’attestent des éléments du récent procès des
braconniers camarguais (audience du Tribunal Correctionnel de Tarascon du 2 au 6 avril 2007).
Chapitre I : Description du projet de réserve naturelle nationale des Marais du Vigueirat
Le statut de réserve naturelle nationale donnera aux gestionnaires plus de moyens et plus de poids
dans les négociations nécessaires à la résolution de ces problèmes."

Avis
Pour que les marais du Viguerat soient en RNN ! Il pourrait être judicieux de souligner que le statut de réserve ne règlera pas les questions liés à l'eau qui sont pourtant assez cruciales pour un marais. les services de la préfecture doivent se saisir parallèlement avec les partenaires concernés des questions de gestion hydrauliques et de pollution.

Il n'y a pas de commentaire sur cette page. [Afficher commentaires/formulaire]