Protocole de validation des données recueillies dans le cadre des enquêtes ONEM


  • 1) Une validation d'abord collective et permanente

Le système d'édition de données mis en place sur la plate-forme informatique de l'ONEM et de ses partenaires permet une visualisation permanente de l'ensemble des informations transmises par les observateurs, il permet également une intervention directe sur le contenu, sans frein technique. La validation des données est donc permanente et collective : chaque utilisateur ou participant peut à tout moment signaler une information qu'il considère douteuse en ajoutant un commentaire à la suite de l'observation mise en cause ou en informant directement le coordinateur de l'enquête.

  • 2) Une validation finale par un comité de pilotage

Toutes les données recueillies dans le cadre des enquêtes ONEM sont validées in fine par son comité de pilotage. Le comité de pilotage a pour vocation l'animation, le suivi et la valorisation d'une enquête. Chaque enquête possède son propre comité de pilotage, qui comprend des personnes compétentes dans le domaine ciblé. Il comprend notamment :
  • le coordinateur de l'enquête
  • au moins un membre du Conseil Scientifique et Technique de l'ONEM
  • si possible d'autres personnes motivées par la thématique de l'enquête et ayant déjà travaillé sur le sujet auparavant (spécialiste de la discipline ou non)
Ces dernières peuvent intégrer le comité de pilotage lors du lancement des enquêtes, ou plus tard sur simple demande auprès du Coordinateur de l'enquête ou du Conseil de l'ONEM.

  • 3) Des critères pour valider

Trois situations différentes peuvent se présenter :

  • a) Donnée de bonne fiabilité
Une donnée est considérée de bonne fiabilité dans les cas suivants :
  • l’observation est relevée par une personne reconnue pour sa compétence dans la discipline
  • l'observation rentre dans le cadre d'une étude scientifique
Dans ces conditions, les données sont immédiatement validées par le comité de pilotage.

  • b) Donnée de fiabilité moyenne
Une donnée est considérée de fiabilité moyenne dans les cas suivants :
  • l’observation provient d’un observateur inconnu mais 1) concerne une espèce facile à déterminer et 2) semble tout à fait plausible en terme de localisation, de date et de milieu
  • l’observation porte sur une espèce difficile à déterminer mais 1) provient d’un observateur participant déjà à l'enquête et 2) semble tout à fait plausible en terme de localisation, de date et de milieu
Dans ces conditions, les données seront validées après analyse par le comité de pilotage ou demande de compléments d'information auprès de l'observateur.

  • c) Donnée de faible fiabilité
Une donnée est considérée de faible fiabilité dans les cas suivants :
  • l’observation est issue d’un observateur inconnu et concerne une espèce difficile à identifier
  • l'observation semble a priori douteuse (lieux et dates a priori incohérents avec les connaissances du moment)
  • l'observation provient d'une espèce très difficile à déterminer (espèces jumelles, critères de détermination peu accessibles...)
Dans ces conditions, une demande de renseignements complémentaires est adressée à l’observateur (demande de description détaillée de l'observation et des conditions d'observation). Si l'auteur est injoignable ou ne parvient pas à justifier son témoignage, la donnée n'est pas prise en compte dans les analyses et synthèses de l'enquête et une mention d'invalidité est reportée sur le site de l'enquête, voire le retrait de la mention. Au contraire, si les retours de demandes d'informations sont convaincants, le comité de pilotage valide la donnée après analyse.


Texte écrit par le Conseil de l'ONEM, dernière modification apportée par Alexis Rondeau le 17 mars 2007.



Il n'y a pas de commentaire sur cette page. [Afficher commentaires/formulaire]